“Le bonheur du mal”

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

À paraître prochainement. Un événement à saluer et un recueil vraiment étonnant que vous aussi vous pouvez défendre. Car si nous avons décidé de l’éditer, seuls les lecteurs le feront vivre et vous pouvez en être l’un des premiers.

Quelques mots le concernant : ” Non seulement la peinture a un corps mais elle est un corps. Elle s’incarne. Elle s’incarne en qui ? Une femme ? Un homme ? Un Dieu ? Pour Jacques Cauda, c’est une femme. Une femme vite nue, provocante et désirée. Le mot est lâché : désir ! Un mot qui plonge ses mains dans la boite de couleurs et dans celle de Pandore. Un mot politiquement incorrect à ne pas mettre entre toutes les mains. Sauf dans celles du peintre. Et du poète. Car, comme le disaient les Anciens, la peinture c’est comme la poésie. Ut pictura poesis. Ce sont deux fleurs. Deux fleurs du mal, évidemment. C’est dire quel bonheur ! “
Cliquez ici * pour visualiser le livre et réserver votre exemplaire si vous le souhaitez.


  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »